Réduire le header

Actualité récente

Summer Training Day le 18 juin à Ganshoren avec Serge Bridoux

En savoir plus

Prochain stage

Summer Training Day le 17 juin à Ganshoren

En savoir plus
Rejoignez-nous sur
Facebook

Biographies

Dans sa jeunesse, Imi étudia la lutte, la boxe et la gymnastique. En 1928, il remporta le championnat slovaque de lutte pour jeune et, en 1929, le championnat adulte. La même année, il remporta également les championnats de boxe et de gymnastique.

La décennie suivante, les activités sportives d'Imi se focalisèrent principalement sur la lutte aussi bien comme compétiteur qu'entraîneur. Dans le milieu des années 30, les conditions changèrent à Bratislava. Des groupes fascistes et anti-sémites firent leur apparation, déterminés à perturber et malmener la communauté juive.

Imi devint le chef d'un groupe de jeunes juifs, dont la plupart avaient une experience en boxe, lutte ou haltérophilie. Ce groupe avait pour but d'empêcher les factions anti-sémites de pénétrer dans le quartier juif. Dans les années qui suivirent, Imi fut régulièremnt forcé de se battre dans des bagarres de rues, ce qui lui donna une compréhension claire des différences entre les confrontations dans la rue et les combats en compétitions.

En 1940, à l'âge de 30 ans, forcé d'échapper à cette situation, il prit le dernier navire d'immigrants pour rejoindre Israël. Au début de cette aventure, naviguant sur le Danube et sur la mer Egée, Imi dût plusieurs fois sauter à l'eau pour sauver des passagers tombés à la mer ou pour récupérer des sacs de nourriture ce qui eut pour conséquence une grave infection aux oreilles qui faillit lui coûter la vie.

Après s'être rétabli, Imi rejoignit la légion tchèque qui était sous le commandement de l'armée britannique. Pendant la seconde Guerre Mondiale, son unité servit au Liban, en Lybie et en Egypte. Après son départ en 1942, il reçut son permis d'entrée en Israël. Durant cette période, plusieurs amis d'Imi ainsi que d'anciens élèves servaient dans le resistance Haganah, l'organisation prévigurant les IDF. (Israeli Defence Forces). Ils le présentèrent au général Itzchak Sadeh, chef de l'Haganah qui l'accepta immédiatement en reconnaissant ses compétences en combat au corps-à-corps.

En 1944, Imi commença à entraîner les combattants israëliens dans les domaines de l'éducation physique, de la natation, du combat au couteau et des défenses contre attaque au couteau. Pendant cette période, il entraina plusieurs unités d'élite de l'Haganah, du Palmach et du Palyam ainsi que des groupes d'officiers de police.

En 1948, il devint Instructeur en chef en éducation physique et Krav Maga à l'Ecole de Combat. Il servit pendant 20 ans dans les IDF, années durant lesquelles il eut l'occasion d'afiner sa méthode unique de self-défense et de combat au corps-à-corps, gagnant de ce fait la reconnaissance des plus hauts commandants d'Israël.

Après s'être retiré du service actif, Imi commença à adapter le Krav Maga aux besoins civils, développant un système permettant de prévenir les attaques courantes. Avec l'aide de son instructeur senior, Eyal Yanilov, il jeta les bases du développement du Krav Maga comme système complet et bien qu'ils firent de nombreux changements, le Krav Maga resta fidèle aux principes de simplicité, d'efficacité et de réalisme.

Imi et Eyal formèrent la première association de Krav Maga en 1978. En 1992, Imi exprima le désir de créer une fédération internationale afin de marquer le caractère international du Krav Maga. En 1995, son rêve devint réalité lorsque la Fédération internationale de Krav Maga (IKMF) fut créée à Netanya.

Depuis lors, le Krav Maga grandit sans cesse en popularité de sorte que l'IKMF possède actuellement des associations en Israël, en Grande-Bretagne, en Australie, aux Etats-Unis, en France, en Belgique, en Suède, en Finlande, en Norvège, au Brésil, en Thailande et dans de nombreux autres pays à travers le monde. Il est utilisé comme base quotidienne par les IDF, les forces de police israëlienne ainsi que par de nombreuses unités d'élite. Le Krav Maga est aussi devenu, comme le souhaitait Imi, la source principale en self-défence dans le domaine civil.

Imi Lichtenfeld nous quitta le 8 janvier 1998 à l'âge de 88 ans.

Jusque dans les années 80, Eyal est l'assistant le plus proche du grand maître et un de ses plus fidèles disciple. Actif depuis 1973 dans ce domaine, il est aujourd'hui le meilleur instructeur représentant cette discipline. Eyal est le seul à porter le plus haut grade attribué par Imi (Maître niveau 3 / Expert niveau 8) et détient l'unique "Founder's Diploma of Excellence".

Il a commencé son entraînement avec Eli Avikzar (l'éléve le plus haut gradé du moment) et commença aussitôt après à étudier avec le maître lui-même. Un peu plus tard, quand Imi le plaça à la tête du comité professionnel de Krav Maga, Eyal fut responsable de préparer et d'actualiser les cours de Krav Maga. Il eut aussi la tâche de transmettre les connaissances, les changement de techniques et les dernières techniques d'entraînement aux autres instructeurs.

Depuis le décès du fondateur Imi Sde-Or, Eyal est chargé d'écrire les principes du Krav Maga et de clarifier ses nombreuses techniques.

En 1981, Eyal Yanilov enseigne les techniques du Krav Maga aux citoyens américains, et depuis a enseigné dans de nombreux pays les nombreuses techniques, sous l'approbation du ministre israëlien de l'éducation et la Fédération Internationale de Krav Maga (IKMF).

Eyal, accompagné de ses meilleurs élèves servant de directeur local ou instructeur en chef dans leur pays, représentent la clé de force de l'expansion des techniques du Krav Maga partout dans le monde.

M. Yanilov est issu de l'Ecole pour entraîneurs et instructeurs au "Wingate Institute for Sport and Physical Education", et est ingénieur en éléctricité. Il a aussi passé quelques années d'entraînement dans les unités d'élite de groupe anti-terroristes.

Depuis le début des années 80 les cours dispensés par Eyal s'adressent à un public assez large : civils venant apprendre les techniques de self-défense, les unités militaires, les unités policières, les gardes du corps, les unités spéciales, les groupes anti-terroristes, et autres groupes orienté sécurité en Israël, en Europe, en Amérique du Sud, et aux Etats-unis.

Le principal objectif et but de M. Yanilov est maintenant d'éduquer les futurs instructeurs de Krav Maga partout dans le monde. Il apprécie toujours n'importe quelle initiative ayant ce but pour issue.

Il commence à enseigner le Krav Maga puis devient, en 1999, instructeur de l'IKMF.

Psychothérapeute de formation, Serge Bridoux est un autodidacte passionné et perfectionniste qui voue un intérêt particulier à différentes disciplines telles que la nutrition, la diététique, la physiologie, le coaching personnalisé, la pédagogie ainsi que la philosophie. Son intérêt pour les autres disciplines sportives se dirige vers l'athlétisme et l'équitation.

Son expertise dans le domaine du Krav Maga est le fruit de nombreuses formations alliées à des recherches personnelles approfondies. Sa discipline de vie, son sens de la pédagogie, ainsi que sa connaissance de l'être humain font de lui un instructeur complet. Il est à ce jour certifié par Eyal Yanilov (fondateur de KMG) Instructeur en chef pour la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg.